GUIDE & SOMMAIRE

GUIDE & SOMMAIRE aideadomicile

Nous y sommes! Vous avez pris la décision! Vous ne voulez plus travailler en collectivité, mais bel et bien seul… Notre métier nous offre tellement de possibilités différentes d’exercer « notre art » que nous aurions tort de ne pas en essayer quelques unes… Ne soyez pas réfractaire au changement mais soyez avant-gardiste : cette facette du métier va vous changer la vie!

Malgré toutes les choses heureuses et passionnantes qui vous attendent, je dois malheureusement vous informer de LA mauvaise nouvelle : l’installation : le fastidieux, l’administratif, les lettres; les timbres, La Poste, la boîte aux lettres, la CPAM (presque un mot honteux)… vont devenir vos meilleurs amis les prochains mois… Car ne croyez pas qu’il suffit de payer un comptable, une secrétaire ou un organisme pour que tout soit géré sans vous, certaines démarches sont de votre fait, un point c’est tout.

Je suis là pour vous aiguiller, vous aider et donner toutes les astuces afin d’éviter les erreurs que moi ou d’autres avons commis. J’espère du moins à travers ce blog aider certains à travailler le plus sereinement possible pour que son vrai métier d’humain, lui, soit magique.

(NB : tous les liens et autres conseils présents dans ce blog sont le fruit de mes recherches, de mes galères et opinions personnelles ; et en aucun cas la vérité toute absolue (que je ne possède pas, bien-heureusement).

Pour ce qui est de la spécialité en elle-même, rien de très compliqué à comprendre : être attentif, professionnel, relationnel, doué d’une certaine organisation, aimer plus ou moins l’administratif et avoir de la patience. Pour vous rassurer, un seul des items sera suffisant, car personne n’est parfait paraît-il !

Remplaçant ou installé?

Lorsque l’on débute, être infirmier libéral remplaçant ou s’installer, à proprement parler, est complètement différent. D’abord il est évidemment plus simple d’être remplaçant… Sans négliger pour autant qu’être remplaçant, c’est être dépendant des infirmières que vous remplacez, de leurs tournées, de leur caractère, de leurs paiements… à vous de choisir. Cela dit, moi j’ai commencé par cela et ce fût une très bonne expérience!

En effet, l’implication n’est pas la même et si vous n’êtes pas sûr de vous ou que vous ne voulez pas être submergé par la paperasse c’est un bon début.

J’espère que toutes ces informations vous seront bénéfiques, pour ma part, si je les avais toutes eues en main dès le départ, j’aurais beaucoup mieux vécu mon installation et n’aurais pas perdu tout un temps précieux (à rechercher à droite ou à gauche la dimension autorisée d’une plaque professionnelle). C’est la raison pour laquelle ce blog existe et mon souhait le plus cher est que le plus grand nombre m’apporte ses remarques et questions.

Vous trouverez sur le blog :

- les différentes étapes de l’installation : de I à XII et les détails approfondis par thème.

- des documents PDF téléchargeables pour vos dossiers de soins infirmiers, pansements, contrat de remplacements, collaborations…

- des liens hypertextes sont présents pour plus de clarté.

mes articles rédigés sur la plateforme mes débuts idels, ils suivent l’actualité de notre profession, notamment l’arrivée de l’avenant n°6…

Bon courage à tous !

C’est une aventure formidable !

 

 NOUVEAUTE JUIN 2016 + MISE A JOUR ANNUELLE 2017/2018/2019.

Le guide d’installation IDEL est en téléchargement gratuit sous forme d’ebook – il reprend tous les éléments du blog et est écrit en collaboration avec C Montguillot . Ne tardez plus, quelques clics et il arrive dans votre boîte mail- pour se faire, zone de téléchargement dans la colonne de droite.

 

 

 

 


 

 

98 Commentaires

  1. Sophie Martins

    14 novembre, 2019 à 14:02

    Bonjour
    Suite a votre article sur la cessation d activite.
    Savez vous qui peut nous accompagner?
    Quand notre cabinet est en difficulte.
    Ou s adresser .une idel a bout.
    Fatiguee de se battre.
    Merci

  2. cecillio

    23 octobre, 2019 à 17:45

    oui légalement c’est faisable… si cette situation ne convient pas, demandez à en parler à vos collègues, je suis sûre que vous trouverez un terrain d’entente! cdt

  3. Idrine

    23 octobre, 2019 à 15:04

    Bonjour,

    Peut-on être indéfiniment être remplaçante dans un même cabinet ?

  4. cecillio

    10 octobre, 2019 à 13:22

    Bonjour, le thème a de très nombreuses fois été abordé. les textes sur lesquels se baser sont ceux de la CPAM

    « Pour rappel, la convention nationale des infirmières et infirmiers libéraux fixe des conditions générales pour vous installer en libéral sous convention. Votre première installation en libéral sous convention est, en principe, possible immédiatement si vous justifiez des conditions cumulatives suivantes :
    Vous possédez un diplôme d’État infirmier obtenu en France, en Suisse ou dans un État membre de l’Union européenne.
    Vous justifiez dans les 6 années précédant votre demande d’installation, de la réalisation d’une expérience professionnelle de :
    24 mois (soit 3 200 heures) acquis en équipe de soins généraux au sein d’un service organisé (établissement de soins, groupement de coopération sanitaire…), sous la responsabilité d’un médecin ou d’un infirmier cadre, où vous avez été amené à dispenser des soins infirmiers effectifs à une population dont l’état de santé nécessite des interventions infirmières diversifiées ;
    ou 24 mois en qualité de remplaçant d’un infirmier libéral conventionné sous contrat de remplacement (en plus des 18 mois ou 2 400 heures acquis en équipe de soins généraux dans les 6 ans précédant la demande de remplacement). »
    En définitive et je vais être brute et clair sur ce point = vous devez avoir une expérience DES SOINS. Chez un prestataire : pas de soins infirmiers, idem dans une FAM… Vous devez être polyvalente, faire des liens et être autonome!! Savoir quand poser une sonde urinaire à une personne en globe, poser une perfusion, débrancher une chimiothérapie, faire un pansement d’ulcère et poser des bandes multicouches, détecter des pbs liés aux constantes, à une infection, à une maladie se dégradant… coordonner les soins avec la famille, le médecin, le prestataire, le pharmacien et tout cela SEULE sans collègues, vous avec vous même, il faut beaucoup de rigueur et de remises en question… Donc oui, cette expérience se fait : en soins, avec des cadres et des médecins… méfiez vous, trop d’idels s’installent en manquant d’expérience professionnelle en soins techniques et généraux, se trompent, font de grosses erreurs, il y a une personne au bout de votre main = un patient, un être humain… et vous avez aussi accessoirement des collaborateurs qui ne ramasseront pas vos bêtises…
    Je vous souhaite une très belle journée également et j’espère que vous trouverez un équilibre afin d’accéder à vos désirs professionnels qui sont tout à fait honorables!

  5. Lau

    10 octobre, 2019 à 13:02

    Bonjour.
    Nouvellement ide depuis ce mois de juillet, je travaille en hospitalier actuellement.
    J’aimerai avoir une idée exacte des exercices professionnels infirmiers n’ouvrant pas de droit a la pratique libérale.
    Est ce que travailler en FAM ou en FDV permet de cotiser pour un futur exercice en libéral ?
    Infirmière dans le domaine de la presta je ne pense malheureusement pas que ça fonctionne… C’est pourtant très attirant.
    Tout n’est pas totalement clair dans les textes que je retrouve sur le net.

    En gros ma question est à quel endroit ne doit on pas travailler lorsque l’on veut pouvoir s’installer avec succès deux années plus tard en libé ?

    Faut il forcément être sous la responsabilité d’un cadre infirmier ou un médecin ?

    Merci énormément !!!!! Belle journée !!!!!!!
    :) ;)

  6. cecillio

    8 octobre, 2019 à 6:19

    Bonjour, je vous conseille en effet d’adhérer à une AGA et de prendre conseil auprès d’eux, dont c’est la spécialité. Soit vous tenez votre comptabilité, soit vous la faites faire par une entreprise de compta, l’AGA va vous proposer des solutions. Et pas de panique, vous êtes encore dans les temps, l’année n’est pas terminée!
    Bonne continuation Cécile

  7. Idrine

    7 octobre, 2019 à 22:56

    Bonjour,

    Je suis dans le flou totale et un peu dans la panique, j’ai commencé des rempla depuis mars et je suis à temps plein depuis avril, mais voila niveau compta je n’ai rien du tout, ni AGA, ni comptable, je m’étais renseignée auprès d’amis comptable qui m’avait dit que je n’avais pas besoin d’adhérer à une AGA, et que je n’avais pas besoin de comptable: il me suffit juste de tenir un cahier avec ce que je gagne et garder mes tickets, facture de mes dépenses. Mais aujourd’hui une amie m’à dit totalement le contraire que j’aurais dû adhérer à une AGA, que je dois avoir un bilan compta. Je ne comprends plus rien et peur d’être en retard.

  8. Sabine

    6 octobre, 2019 à 22:32

    merci bien :-) je viens de lire l’ebook et l’information y figure bien. merci pour ce blog très bien fait et surtout hyper utile!

  9. cecillio

    6 octobre, 2019 à 10:22

    bonjour,
    oui absolument vous pouvez cumuler les deux en demandant à l’ARS un « statut mixte ».
    cdt

  10. Sabine

    6 octobre, 2019 à 1:50

    Bonjour,
    je suis actuellement infirmière de bloc en hospitalier et souhaite débuter le libéral courant 2020. Je souhaite savoir si on peut cumuler le libéral (je ne sais pas encore si je débuterais par des remplacements) et les vacations? Je souhaite en effet garder un pied dans l’hôpital ne serait-ce que 3 jours par mois. merci d’avance pour la réponse

  11. cecillio

    29 septembre, 2019 à 21:18

    Bonjour, vous trouverez toutes les informations à vos questions à l’onglet maternité ici : http://cecillio.unblog.fr/etapes-dinstallation/idel-et-grossesse-maternite/
    ainsi que dans les commentaires de la page avec des consoeurs qui se sont posées les mêmes questions que vous.
    et dans cet article : http://mes-debuts-idel.fr/article/cecile/idel-et-maternite/
    il n’y a pas de « congé maternité » comme pour les salariés en libéral, remplaçante ou titulaire peu importe ; par cela je vous explique que vous ne serez pas rémunérée totalement pendant cette période.

  12. Gautier

    29 septembre, 2019 à 21:06

    Bonjour, actuellement infirmière dans une clinique je souhaite débuter des remplacements libéraux. Avec mon conjoint nous avons un projet bébé et je me demande quels sont nos droits en tant qu’IDEL remplaçante en cas de congés maternité ? Doit on cotiser sur une période avant de bénéficier du congés maternité ? Je trouve beaucoup d’informations sur les IDEL mais je me demande qu’elles sont les spécificités quand on est remplaçante ? Merci pour votre réponse

  13. cecillio

    24 septembre, 2019 à 14:35

    bonjour, non, nous n’avons pas de droits ouverts au chômage car nous ne cotisons pas pour les allocations chômage. nous ne sommes pas salariés mais libéraux.
    https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-indemnisation-assurance-chomage/quelles-sont-les-conditions-pour-beneficier-des-allocations-chomage

    bonne continuation.

  14. nathalie

    24 septembre, 2019 à 10:35

    bonjour j’entend souvent que nous aurions droit au chômage ? je me demande dans quelles conditions ?
    merci beaucoup

  15. cecillio

    3 septembre, 2019 à 13:24

    Bonjour Marion, en effet il ne s’agit pas de la meilleure idée si vous souhaitez être enceinte. C’est surtout au niveau financier que cela peut être compliqué, surtout si on débute en libéral. Après, rien n’est impossible et il est difficile de prévoir avec une baguette magique d’être enceinte.

  16. Pereira

    3 septembre, 2019 à 11:25

    Bonjour ,
    Je suis actuellement infirmière à l’hôpital . J’hésite à partir faire du libéral … mais est ce vraiment judicieux en sachant qu’il est possible que je sois enceinte dans l’année 2020 ?
    Merci de votre réponse .
    Marion

  17. cecillio

    28 juin, 2019 à 8:18

    Bonjour.
    C’est pour ma part, inacceptable. Je ne pense pas que ce soit une pratique courante. C’est « l’habitude » de cette infirmière… je pense que le mieux est de mettre les points sur les i avec elle… vous êtes auxiliaire de vie et pas sa femme de ménage attitrée … les poubelles existent, et les midinettes aussi (la ou on place les aiguilles de sc). Par ailleurs celui qui produit le déchet doit l’eliminer, c’est un principe de base. Ensuite pour le linge sale, pff. Bref elle doit tout simplement se dire que ce n’est pas son job et c’est tout, comme bcp d’ide. A chaque situation, un nombre de personnes concernées et tout autant de façons de voir ladite situation…

  18. BE EY

    27 juin, 2019 à 20:26

    Bonjour,
    Je suis auxiliaire de vie et je souhaitais avoir votre avis.
    L’infirmière libérale que je croise le matin laisse les sous cutanées, les protections souillées, la bassine d’eau sale et le gant sur le canapé dans la chambre.
    Elle dépose le pyjama et la serviette sur le lave linge (et surtout pas à l’intérieur!!!), mais laisse le drap housse souillé en place ainsi que l’alese.
    Est-ce une pratique courante?
    En vous remerciant pour votre réponse
    Cordialement

  19. cecillio

    16 mai, 2019 à 12:18

    Bonjour Brigitte. En effet le temps imparti pour la déclaration est, il me semble, jusqu’au 18/05.
    Donc, vu que cela est assez urgent, je vous conseille de vous faire aider par votre AGA directement par téléphone.
    Vous avez acheté le véhicule d’occasion, il faut donc l’amortir sur 5 ans : l’immobiliser en patrimoine professionnel, à hauteur de 9000 euros environ (occasion).
    Ensuite, vous êtes aux frais kilométriques, vous ne pouvez donc pas déduire les 146,30 euros/mois de votre crédit. Vous pouvez seulement déduire les intérêts d’emprunts mensuels + vos IK (ne vous inquiétez pas cela sera tout de même avantageux)
    Vous multipliez vos kilomètres pro à l’aide de ce tableau
    BARÈME KILOMÉTRIQUE POUR 2019 (applicable aux revenus 2018)

    CV De 0 à 5 000 Km De 5 001 à 20 000 Km Plus de 20 000 Km
    3 0,410 x km (0,269 x km) + 906 0,315 x km
    4 0,493 x km (0,291 x km) + 1 136 0,349 x km
    5 0,543 x km (0,305 x km) + 1 188 0,364 x km
    6 0,568 x km (0,320 x km) + 1 244 0,382 x km
    plus de 7 0,595 x km (0,337 x km) + 1 288 0,401 x km

    et vous inscrivez le résultat case 7 de la 2035B (il y a des infos à entrer : modèle du véhicule, puissance fiscale, kilomètres…)
    Le total ligne A est à intégrer ligne 23 et le total B (réintégration amortissement) cadre B 2eme page.

    Au final en compta
    - les 146,30 du crédit et l’essence (+tous les frais de véhicules) sont à passer en « prélèvement perso »
    - les intérêts en « intérêts d’emprunts »
    - l’achat du véhicule en « dotation aux amortissements »
    J’espère avoir pu vous aider. Cécile

  20. cecillio

    16 mai, 2019 à 12:11

    Bonjour, oui il y a 5 minutes. Je vous réponds…

Laisser un commentaire