II/ LA VOITURE

 

images

Les choix :

- vous n’êtes pas sûr de faire cela à long terme ou vous êtes au début de votre installation : vous gardez votre voiture actuelle, vous verrez plus tard. Vous le déduisez tout de même vos frais professionnels.

- vous allez faire le tour des concessions pour voir ce que l’on vous propose de prendre en leasing ou en location longue durée (LLD) avec option d’achat. l’entretien se fait par l’organisme de location. Le montant tient compte de la valeur de la voiture et du kilométrage.

- crédit bail : minimum sur 4 ans. On a un loyer mensuel que l’on déduit dans les frais. On est responsable de la voiture, donc des frais d’entretien. au bout de la durée du bail, on peut la changer

- vous achetez une voiture, lorsque vous avez assez de fond de trésorerie mais elle ne doit pas dépasser le plafond autorisé en terme d’amortissement sur 4 ou 5 ans (en ce moment 18000 euros, le reste c’est pour votre poche).

« Prévention routière » : ne pas répondre au téléphone en voiture!!! cela vaut quelques points sur le permis (3 points+135eurosd’amende), être coutumier du fait peut être embêtant sachant que le permis est votre outil de travail. pensez à l’oreillette ou au bluetooth!

Pour ce qui est du caducée, RDV sur soignants.com, où vous pourrez très simplement en imprimer un avec votre numéro ADELI

La comptabilité :

- les frais réels : il faut regrouper tous les frais inhérents au fonctionnement de la voiture (essence, huile, pneu, amortissement, assurance, vignette, horodateur ou location d’un boxe…). Il est impératif de garder tous les justificatifs (factures) afin de pouvoir comptabiliser, cela représentera les « frais de véhicules » pour l’année sur votre déclaration 2035.

- le forfait kilométrique : il faut relever les kilomètres professionnels parcourus qui comprennent : les visites à domicile, les déplacements domicile/travail avec un maximum de 40 km pour un aller, et les déplacements nécessaires au fonctionnement du cabinet (matériel, formation…).On reporte le nombre de kilomètres parcourus sur un barème qui tient compte de la puissance fiscale du véhicule (qui change tous les ans) : cela représentera le total des « frais de véhicules » de la 2035.!!! Attention, le forfait kilométrique couvrent aussi les frais d’assurance, de vignette, d’essence, d’entretien, de parking… donc vous ne pouvez pas rajouter les frais d’essences… c’est SOIT les frais réels, SOIT le forfait kilométrique. Il faut en discuter avec votre AGA ou votre comptable pour voir lequel est le plus avantageux pour vous.De plus, ces frais sont notifiés sur la 2035 et vous permette de les déduire de votre Chiffre d’Affaire. Vous ne pourrez pas les reporter sur la 2042 comme des frais réels (puisque vous l’aurez déjà fait).

24 Commentaires

  1. cecillio

    11 mars, 2017 à 11:47

    Bonjour, il est tout à fait intéressant d’utiliser son véhicule personnel car vous défiscaliserez à l’aide des frais réels kilométriques. sachant que votre véhicule est déjà amorti, encore mieux, pas besoin de réintroduire…
    Dans le forfait kilométrique à proprement parler LOA et Crédit bail ne se défiscalise pas, c’est autrement en compta, mais au final la personne faisant votre compta vous proposera le plus avantageux…

  2. Lucile

    10 mars, 2017 à 11:57

    Bonjour,

    Je vais commencer une activité libérale fin avril et au départ je compte utiliser mon véhicule personnel mais ayant fini de payer mon crédit est ce finalement intéressant de faire ainsi par rapport aux déductions possibles?
    Sinon la mensualité de la LOA ou crédit bail peut être mise dans les frais réels ou dans le forfait kilométrique?
    Merci d avance de votre aide et chapeau pour ce blog qui me permet de ne pas être noyé dans cette nouvelle aventure.

  3. cecillio

    14 janvier, 2017 à 16:38

    Bonjour Alex,
    Je réponds à un de vos deux commentaires qui sont à peu près les mêmes.
    Je ne peux pas vous aider à prendre une telle décision ; je ne connais pas votre activité, ni votre CA, ni votre manière de « consommer ».
    Je vous conseille en tous cas de prendre un véhicule bien moins cher car en effet la somme à réintroduire paraît importante, même si le mode de calcul n’est pas celui que vous présentez,voyez donc cela avec la personne qui s’occupe de votre compta. en réalité LDD, achat, crédit bail, tout se vaut. C’est le prix du véhicule qui compte, 25000 euros paraît largement suffisant. Ce qui reste passe largement sur le compte « pro » en dépenses, c’est sur la 2035 que vous réintroduisez ensuite les sommes puis : achat sur amortissable sur 5 ans, frais kilométriques…
    J’espère avoir répondu à vos questions!

  4. Snoopz033

    14 janvier, 2017 à 16:16

    Bonjour,
    Je viens de commencer une activité libérale début 2017, et je viens de rencontrer un problème de voiture, donc il va fallloir que je pense à un investissement, mais lequel, LOA, LDD, ou prêt pro? Que me conseiller vous?
    La voiture qui me conviendrait serait plutot un type SUV, mais c’est environ 32000 euro? JE sais que l’on ne peut déduire 18300 euro par an, donc….
    Sachant que ma LDD serait sur 2 ans, j’aurais donc environ 32000-18300 soit environ 6300 euro par an à ma charge. Pensez vous que je puisse assurer une telle charge?
    Merci

Laisser un commentaire