LES PANSEMENTS

(Formations multiples et expériences professionnelles)

Vous pouvez également vous informer sur la Société Française et Francophones des Plaies et Cicatrisations.SFFPC

 


Lorsque l’on veut faire des pansements avec une cicatrisation dirigée en milieu humide, , qu’il nous ai recommandé de faire (HAS), il faut impérativement avoir dans sa mallette :

1/ COMPRESSES (les compresses non stériles ne sont pas remboursées…)

2/ SERUM PHY, ou encore désinfectants type spray biseptine si c’est une plaie chirurgicale.

3/ HYDROGELS

images4.jpg images3.jpg displayimage.jpg images2.jpg images5.jpg

type Duoderm gel°

Favorise la détersion naturelle par autolyse, absorption des dépôts fibrineux, création d’un environnement humide. au plus simple : hydrate!

Indication : plaies superficielles et profondes nécrotiques, fibrineuse ou sèches, brûlures, plaies atones, sites donneurs de greffes si pas d’exsudat.

Possible association hydrogel + hydrofibre pour associer détersion et prévention de macération.(interdiction de prescrire pourtant ces deux éléments ensemble, un seul sera remboursé)

4/ HYDROFIBRES

images6.jpg  

types Aquacel°

Absorption++++, pas de diffusion latérale, formation d’un gel cohérent qui ne relargue pas le « mauvais exsudat », régulateur de la plaie.

Indications : plaies exsudatives ++, plaies infectées, stade détersion ou bourgeonnement. s’utilise sur plaie sèche en association d’un hydrogel (avec humidification de l’hydrofibre dessus).

5/ PANSEMENTS IONS ARGENTS

7513gen200.png pw00201.png

types Aquacel Argent°, Altreet Ag°

Utilisé sur les plaies infectées. attention l’utilisation ne doit pas être supérieure à deux semaines et si possible en association avec un antibiotique per os.Bien sûr comme beaucoup de choses bien… Ces produits n’existent plus, en tous cas nous ne pouvons plus le prescrire car il y a un principe actif à l’intérieur, seuls les médecin le peuvent.

6/HYDROCELLULAIRES

7fb19db4b6e8f9006647b52ef3ec6f9c.jpg   images.jpg   images1.jpg

types Mepilex Border°, Allevyn°

Pansements hydrofiles capables d’absorber les exsudats dans leur structure tout en maintenant un milieu humide. imperméable à l’eau et aux bactéries, aucune adhésivité du psmt sur la plaie et donc respect des bourgeons.

Indications : plaies exsudatives, ulcères, escarres.

7/HYDROCOLLOIDES

duoem1.jpg

type Duoderm mince°, Comfeel Plus, Algoplaque° :

Maintient d’une humidité favorable à la cicatrisation (mais pas de pouvoir d’absorption), protège contre les forces de cisaillement, imperméable à l’eau, formes anatomiques. (associé à de l’hydrogel, il permet de ramollir une plaque de nécrose). A chauffer avant application. Pour l’enlever : décoller d’abord les bords.

indications : escarre, ulcère de jambe, dermabrasions, plaies post-op, sites donneurs de greffe.

8/ ALGINATES

  images7.jpg  sorbsan.jpg

type Algostéril°, Sorbsan°

Hémostase, absorption, le gel induit joue un rôle dans la stimulation des macrophages, contrôle de la contamination bactérienne.

9/ PANSEMENT AU CHARBON

sqb403202.jpg   t

type Carboflex°

Gestion odeurs de plaies ulcéreuses et malodorantes. Produit non remboursé.

Indications : plaies hémorragiques, exsudatives, infectées, plaies cancéreuses.

10/ FILMS DE POLYURETHANE

  tegaderm.jpg    6269pansementhydrofilm1.jpg

type Tegaderm°, Opsite°.

Pansement secondaire sur un hydrogel ou sur une hydrofibre, permet de visualiser l’état de la plaie. occlusion ++

Attention aucun film n’est remboursé totalement sur la LPPR. eviter de les prescrire à vos patients…

11/ MEFIX, du scotch

12/ une CREME CORTICOIDE (dont le médecin vous autorisera l’application) : pour les hyper-bourgeonnement, ne pas appliquer plus de deux ou trois fois.

13/ ALLOPLASTINE : éviter les macérations.

14/ des CISEAUX, des bistouris stériles bouts n°11 (non traumatiques)

Si vous prescrivez un ou plusieurs des éléments ci-dessus à vos patients, pensez bien à préciser le produit désiré, sa quantité et voyez avec la pharmacie ce qui est remboursé, quitte à prendre un équivalent. N’oubliez pas qu’un pansement n’est pas obligatoirement stérile, et les sets à pansements sont faits en ce sens, même si c’est pratique, attention aux dépenses ; être propre et logique c’est déjà très bien.

Exples : lorsque vous prescrivez une boîte d’aquacel à un patient que vous n’utiliserez pas entièrement, vous pouvez toujours la récupérer pour un autre et ainsi de suite…

Stop aux dérivés de la vaseline soi-disant hyperbourgeonnant!!!! (tull gras, jelonet…….), ils ne maintiennent pas le milieu humide : sauf en cas de pansements types brûlures sur lesquels vous appliquerez en parallèle de la Flammazine° (Ag°), mais je ne vous en parlerai pas, car dans ce genre de cas, les patients auront été vu par des spécialistes de la cicatrisation chez les « Brûlés » et vous aurez un protocole précis … (je l’espère en tous les cas)

Chaque plaie est différente, car chaque patient est différent, adaptez-vous à la plaie, elle ne s’en portera que mieux.

Dans les cas généraux:

Sur une plaie nécrosée, le but est d’enlever la nécrose : on déterse et on absorbe => hydrogel + hydrocolloïde ou hydrocellulaire.

Sur une plaie fibrineuse, (la fibrine est une prolifération de macrophages dûe à une mauvaise gestion de l’exsudat, elle doit être retirée, c’est une surinfection), le but est de ramollir la fibrine pour la déterser => hydrogel + hydrocolloïde ou hydrocellulaire

On peut toujours ajouter une couche d’hydrofibre pour gérer au mieux l’exsudat de la plaie.

Phases de la cicatrisation (Medium)

Il faut prendre en compte la composante psychologique lorsque vous pratiquez les pansements. Si vous mettez en confiance le patient dès le départ, la cicatrisation est à moitié entamée…L’alimentation, les boissons et l’environnement (physique et psychologique) de la personne sont des faits indéniables à prendre en compte en plus de la composante physique en elle-même (pathologie diabétique, vasculaire……..). Physiologiquement l’être humain a tout ce qu’il faut pour cicatriser, faire un pansement est juste un « coup de pouce » à la nature…

 Faites des dossiers-pansements des plaies que vous prenez en charge avec l’autorisation du patient (photos+protocoles, voir dans l’onglet « Dossier de soins, vous aurez des exemples). Ce n’est que plus ludique pour le patient. Communiquez avec le médecin prescripteur par ce biais, la profession n’en sera que mieux prise au sérieux.

Quelques cas concrets sont en « sous-pages »

 

 

8 Commentaires

  1. Krim

    7 juin, 2018 à 13:16

    Merci, alors là vous avez fait un super boulot. Cela m’aide beaucoup.

  2. marthe

    3 novembre, 2015 à 13:39

    je tiens à te féliciter et à surtout à te remercier pour tout ton travail
    il m’aide beaucoup et m’aidera encore pour ma future installation
    bravo!!!!!!

  3. Djams

    24 octobre, 2014 à 23:23

    Impeccable ton site très complet tu assure Cécile .
    Et pour ceux qui demande des ordonnanciers vous êtes gonfler !!!!
    Merci pour ces infos

  4. cecillio

    11 octobre, 2012 à 20:54

    merci Aline pour vos encouragements.

  5. ALINE

    11 octobre, 2012 à 17:48

    Cecile je tenais a vous remerciez dans un premier temps,pour ce blog qui est absolument complet et tres aidant pour une premiere installation, et je voulais egalement vous felicitez pour ce superbe travail que vous avez fait qui a du vous prendre beaucoup de temps, MERCI……pour tout ce que vous etes……
    Aline future ide liberale sur la region PACA

  6. cecillio

    17 septembre, 2012 à 14:52

    je ne suis pas en mesure d’accéder à votre demande, je ne suis pas une papèterie…

  7. coinus didier

    13 septembre, 2012 à 15:18

    infirmier liberal 21 rue du stade 40460 sanguinet
    je souhaite recevoir 5 ordonnanciers.
    merci

  8. Loupiote

    30 juin, 2012 à 19:10

    Je te félicite pour ce blog ! Je le découvre à l’instant !! je te laisse des coms ! Bravo !

Laisser un commentaire